Journal l'IllustrationBiographie

1868. 6 Mai

Paris, 66, rue du Faubourg-Saint-Martin, naissance de Gaston, Louis, Alfred Leroux, fils de Dominique, Alfred Leroux, entrepreneur de travaux publics, et de Marie Bidault, fille d'un huissier de Fécamp.

13 juin

Rouen, mariage de Dominique, Alfred Leroux et Marie Bidault. Domiciliés à Éécamp, puis au Tréport, ils auront deux autres fils: Joseph (plus tard chansonnier) et Henri, et une fille : Hélène.

1880. Octobre

Elève-pensionnaire au collège d'Eu (Seine-Maritime), il a pour camarade de jeux Philippe d'Orléans, fils du prétendant au trône de France. C'est dans ce même collège que Rouletabille, le héros du Mystère de la chambrejaune, effectue, lui aussi, ses études...

1886. 29 Juillet

A Caen, il obtient le baccalauréat ès lettres avec la mention bien. Octobre : installation à Paris où il s'inscrit à la faculté de droit. La même année, avant la disparition (3 octobre) de Lutèce, il a publié dans cet hebdomadaire son premier article. Autres collaborateurs de Lutècà : Paul Verlaine, Jules Laforgue, Rachilde, Laurent Tailhade, Willy, etc.

1887.

Son premier texte de fiction, Le Petit Marchand de pommes de terre frites (nouvelle) parait dans le quotidien La République Française de Marcel Sembat.'ll collabore également à La Lyre Universelle.

1889. 30 Octobre

A Paris, il obtient la licence en droit.

1890. 22 Janvier

Devant la première chambre de la cour d'appel de Paris, il prête le serment d'avocat. Profession exercée jusqu'en 1893.

1891. Décembre (ou janvier 1892)

Au Clou (café de l'avenue Trudaine que fréquente Georges Courteliie), il fait la connaissance de Robert Charvay, nouveau responsable des échos au quotidien LEcho de Paris. Leroux y débute par une demi-douzaine d'échos en forme de sonnets ; le premier est consacré à l'actrice Réjane. Il est également secrétaire de Robert Charvay.

1893. 9 Décembre

L'anarchiste Auguste Vaillant lance une bombe pendant une séance de la Chambre des députés.

1894.

10 Janvier

Auguste Vaillant condamné à mort. Leroux a fait pour le journal Paris un compte rendu du procès qui lui vaut une offre de collaboration du grand quotidien Le Matin.

8 Février

Admis au sein de l'Association de la presse judiciaire parisienne.

13 Février

Attentat de l'anarchiste Emile Henry au café Terminus.

28 Avril

Leroux rend compte de la condamnation à mort d'Émile Henry dans Le Matin.

24 Juin

A Lyon, assassinat du président de la République Sadi Carnot par l'anarchiste Santo Caserio.

2 Août

Leroux suit le procès de Caserio devant les assises du RhÔne.

1897. 17 août

Il est l'un des six journalistes accompagnant en Russie le président de la République Félix Faure.

1899. Août

A Rennes, il suit le procès du capitaine Alfred Dreyfus.

1900.

Voyage en Suède

1901.

Devient grand reporter du Matin, avec un salaire mensuel de 1 500 francs or. Parution de son premier livre : Sur mon chemin, choix de chroniques données à L'Écho de Paris et au Matin.

1902.

24 janvier

Dans un article du Matin : " Petite tête ", il se déclare contre la peine de mort (il a assisté à la décapitation de la plupart des condamnés à mort dont il a suivi les procès).


26 janvier

Nommé chevalier de la légion d'honneur pour services distingués dans la presse, rédacteur depuis 1887 dans différents journaux : Le Lutèce, Le Paris, L'Echo de Paris, Le Matin depuis 1894.


Mars

Reportage en Italie pour Le Matin. Dans un hôtel de Leysin (Suisse), rencontre de Jeanne Cayatte. Il va vivre avec elle en concubinage, son épouse Marie Lefranc dont il est séparé, refusant le divorce.

1903. 5 octobre

Dans Le Matin, débute Le Chercheur de trésors (La Double Vie de Téophraste Longuet), le premier des 15 romans-feuilletons qu'il donnera à ce journal jusqu'en1924. C'est un " roman-concours " (25 000 francs de prix) dont l'objectif est la découverte du trésor du bandit Cartouche.

1904.

Janvier

Il va à Madère à la rencontre de l'expédition Nordenskjold, de retour du pôle Sud. Il en racontera les exploits dans Le Matin.

1° avril

A Port-Saïd , il rejoint sur laustralian, qui les ramène en Europe, les héros de Chemulpo (port coréen aujourd'hui dénommé Inchon), c'est-à-dire les marins russes rescapés du massacre-surpnse déclenché par la flotte japonaise le 8 février. Pendant cinq jours, jusqu'à Marseille, il recueille leurs impressions et sera le premier à les publier, dans Le Matin. Contrairement à ce qu'on a écrit, Leroux n'a jamais assisté à la bataille de Chemulpo.

24-29 avril

Il suit le voyage officiel du président de la République Émile Loubet en Italie.

Juin

Départ pour la Russie.

20 novembre

De Saint-Pétersbourg, il écrit à Antoine (directeur du Théâtre de l'Odéon) qu'il vient de refondre la pièce La Maison des.juges et lui apportera la version définitive le mois suivant à Paris. (Cf. A. Antoine, Mes Souvenirs sur le théàtre Antoine, sur lOdéon, Grasset, 1928.)

Mi-décembre

Retour à Paris.

25-31 décembre

Reportage au Maroc.

1905.

Février

Avec Jeanne Cayatte, il part à nouveau pour la Russie qu'il va parcourir pendant un an.

15 mars

Début, dans Le Matin, de la série d'articles recueillis plus tard sous le titre : " L'Agonie de la Russie Blanche ".

31 juillet

A Saint-Pétersbourg (Léningrad), Jeanne Cayatte accouche d'un fils Addré-Gaston, surnommé Miki.

1906.

Mars

Retour de Russie.

Avril

Séjour à Rome.

Juin

Reportage sur le circuit automobile des Trois Nations, dans la Sarthe.

1907.

26 janvier

A l'Odéon, création de sa première pièce : La Maison des juges, inspirée par sa connaissance des milieux judiciaires. Échec complet.

Avril

Brouillé (provisoirement) avec Bunau-Varilla, directeur du Matin, il décide de se consacrer au roman. Il commence d'écrire Le Mystère de la chambre jaune, premier épisode des " Aventures extraordinaires du reporter Joseph Joséphin dit Boitabille ".

Septembre

Parution, dans le supplément littéraire de L'Illustration, du Mystère de la chambre jaune. Après protestation d'un homonyme, Boitabille devient Rouletabille.

1908.

Janvier

Aux Éditions Pierre Lafitte, parution du Mystère de la chambre jaune. Le premier des 26 volumes de Leroux que cet éditeur publiera jusqu'en janvier 1924.

15 mars

Dans Je Sais Tout: L'Homme qui revient de loin, premier des sept romans qu'il donnera à ce magazine édité par Pierre Lafitte (et dans lequel paraissent les aventures d'Arsène Lupin).

30 juin

A Neuville-les-Dieppe (Seine-Maritime), lors d'un séjour de vacances, naissance de sa fille Madeleine.

24 octobre

Réconcilié avec Le Matin, il y donne en feuilleton Le Roi Mystère. La même année, il s'installe à demeure sur la Côte d'Azur. D'abord à Menton.

1909.

Installation à Nice, sur le Mont-Boron.

1910. Février

Aux Éditions Pierre Lafitte, son roman le plus célèbre : Le Fantôme de I'Opéra, dédié à Joseph, celui de ses frères dont il est le plus proche.

1911.

Toujours à Nice, il s'installe à Cimiez, villa des Orangers, où il demeurera jusqu'en 1919.
1 7 décembre: au Grand-Guignol, sa troisième pièce : L'Homme qui a vu le diable, connaît un grand succès. Léon Blum - alors critique à Comoedia - écrit : " Tout est combiné si justement dans cette histoire qu'on peut la prendre, selon son goût, pour un conte de sorcellerie ou pour un drame réel. [... ] C'est du très joli travail, et le Grand-Guignol ne nous avait jamais rien donné de meilleur. "

1912. 14 février

Au Théâtre de l'Ambigu : Le Mystère de la chambre-jaune, adapté par lui-même. C'est un demi-succès.

1913.

7 mars

Sortie de Balaoo, film de Victorin Jasset, d'après le roman de même titre. Le premier des vingt-sept films inspirés par ses œuvres.

8 mars

Au Théâtre Réjane : Alsace, pièce patriotique en collaboration avec Lucien Camille. Le rôle du " Herr Professor " est joué par Joseph Leroux, frère de l'auteur.

7 avril

Dans Le Matin, début des aventures de Chéri-Bibi, son personnage le plus célèbre après Rouletabille.

1914. 25 Juillet

Il s'engage à écrire pour L'Illustration, au prix de 15 000 francs or, un quatrième feuilleton consacré à Rouletabille. Intitulé Le Plus Grand Mystère du monde, il doit relater la découverte d'une civilisation subaquatique, à l'occasion d'une chasse au trésor des galions engloutis. La guerre, qui éclate la semaine suivante, empêchera à.jamais la rédaction de ce roman. Leroux développera une idée voisine en 1917 dans Le Capitaine Hyx, roman dans le goût de 20 000 lieues sous les mers.

1916. 9 novembre

Sortie du film L'Homme qui revient de loin, adapté par Leroux d'après son tout dernier roman. Le film est produit, mis en scène, et interprété par René Navarre (ex-interprète du rôle de Fântômas dans les cinq films de Louis Feuillade).

1917.

Mariage de Gaston Leroux et Jeanne Cayatte.

1918.

Leroux écrit le scénario d'un film en 16 épisodes de 30 minutes, produit et tourné à Nice par les Films René Navarre. C'est La-Nouvelle Aurore, dans lequel réapparaît Chéri-Bibi.

1919.

25 avril

Sortie à Paris de La Nouvelle Aurore, accompagnée d'une adaptation romancée par Leroux dans Le Matin.

30 septembre

A Paris, 2, rue des Italiens, assemblée constitutive de la Société des Cinéromans consacrée à la production de films à épisodes. René Navarre en établira les bureaux 23, rue de La-Buffa à Nice, et les studios au quartier la Lanterne. Gaston Leroux écrira pour cette société trois autres films à épisodes : Tue-la-mort, Le Sept de trèfle, Rouletabille chez les bohémiens.

La même année, il quitte la villa des Orangers pour un appartement dans le palais Étoile du Nord, 53, boulevard Gambetta, Nice.

1920

11 juillet

Dans Le Petit Niçois, il prend la défense du roman policier attaqué par l'auteur des Demi-Vierges, Marcel Prévost de l'Académie Française.

1922.

Mars

Sortie de Il était deux petits enfants (film de long-métrage) écrit par Gaston Leroux. L'interprète principale est sa fille Madeleine Aile. Jean Sapène, administrateur du Matin, prend le contrôle et la direction de la Société des Cinéromans. Il en transfère les bureaux au siège du Matin, 6, boulevard Poissonnière et les studios à Vincennes, chez Pathé. Il remplace René Navarre par Louis Nalpas assisté d'Arthur Bernède comme directeur littéraire.

13 octobre

Sortie de Rouletabille chez les bohémiens, première réalisation de la nouvelle Société des Cinéromans, et dernière collaboration de Leroux à celle-ci.

1923. Décembre

Aux éditions Pierre Lafitte, Tue-la-mort marque la fin d'une collaboration de seize années avec cet éditeur. Les œuvres suivantes de Leroux seront publiées par Tallandier (quatre volumes), Gallimard (un volume), Baudinière (quatre volumes).

1924.

4 mars

Il s'engage à écrire pour L'Illustration un feuilleton, Le Grand Mât, en remplacement du Plus Grand Mystère du monde qu'il n'avait pu livrer en 1914. Ce roman de remplacement ne sera jamais écrit.

25 juillet

Début de La Coquette punie (La Farouche Aventure), premier des 5 feuilletons qu'il donnera au quotidien Le Journal, en alternance avec Le Matin.

1925. 2 mai

Dans Les Nouvelles Littéraires, Frédéric Lefèvre consacre sa célèbre série" Une heure avec... " à Gaston Leroux.

1927.

20 janvier

Dans Le Journal des Voyages, début de son dernier roman : Les Chasseurs de Danses. Il sera achevé par Charles de Richter.

15 avril

A Nice, décès de Gaston Leroux, au lendemain d'une intervention chirurgicale, par suite d'une crise d'urémie.

1928. Avril

Parution de L'Agonie de la Russie Blanche, recueil des articles sur la Russie. C'est le premier volume des Editions Jeanne Gaston-Leroux qui rééditeront toutes les œuvres épuisées.

1962. Février

Nice, mort de Jeanne Cayatte, veuve Gaston Leroux.

1970. 18 mars

Paris, mort de " Miki ", fils de Gaston Leroux.

1976. 1° avril

Fondation du Cercle Gaston Leroux, animé par Pierre Lépine (gendre d Gaston Leroux) jusqu'à sa mort en novembre 1981.

1977. 8-20 mars

Paris, Maison de la radio, le président Edgar Faure et Jacqueline Baudrier, présidente de Radio France, inaugurent l'exposition Gaston Leroux, organisée par Gilles Costaz, à l'occasion du cinquantenaire de sa mort.

1978. 17 mai

Dans le cadre du Festival du livre de Nice, apposition d'une plaque commémorative au 53, boulevard Gambetta, dernière résidence de Gaston Leroux.

1984.

Mars

Gaston Leroux entre dans la collection " Bouquins " avec Le Fantôme de l'opéra, La Reine de sabbat, Les Ténébreuses, La Mansarde en or réunis en un seul volume.

25 mai

A Nice, mort de Madeleine Lépine-Leroux, fille de Gaston Leroux.

1985. Mai

Dans la collection 10/18, série " Grands reporters ", les plus célèbres reportages de Leroux sont réunis sous le titre Du capitaine Dreyfus au pôle Sud.

1996.

Parution d'un inédit : "Pouloulou". Co-édition : Edition n°1 / Editions Michel Lafon. Manuscrit retrouvé par les petits enfants de Gaston Leroux et authentifié par Francis Lacassin.

Francis LACASSIN